C'est au Musée de l'Aurignacien que la performance artistique aura lieu durant une semaine (Photo CD31).

C’est au Musée de l’Aurignacien que la performance artistique aura lieu durant une semaine (Photo CD31).

Du samedi 2 au vendredi 8 juin 2018, le Musée-forum de l’Aurignacien, situé à Aurignac (Haute-Garonne), accueille la performance L’Homme Lion d’Abraham Poincheval. L’Homme Lion est à la fois une sculpture et une performance. La sculpture est une réplique agrandie de la statuette préhistorique de l’Homme-lion présentée dans la collection du Musée-forum. Installée dans la forêt, sur le parcours menant du Musée-forum à l’abri d’Aurignac, elle mesurera 3,20 mètres de haut et sera réalisée en bois de mélèze.

Durant une semaine de performance, du 2 au 8 juin 2018, Abraham Poincheval séjournera jour et nuit dans la sculpture. Un habitacle sera aménagé à l’intérieur de celle-ci afin d’y accueillir l’artiste, en position semi-debout. Cette sculpture, conçue par Abraham Poincheval, restera sur site de manière pérenne.

Dès ce mercredi 30 mai, la sculpture sera installée sur le sentier de l’abri en présence de l’artiste. Abraham Poincheval entrera dans l’oeuvre le samedi 2 juin à 10h30… jusqu’au vendredi 8 juin à la même heure. Ce jour là, il rencontrera des élèves des écoles primaires des Montespan, Mancioux et Marsoulas, avant un moment officiel avec les élus du Département de Haute-Garonne.

Le projet de L’Homme Lion a été retenu lors de l’appel à candidatures Art, territoire et préhistoire, lancé en octobre 2016, en partenariat avec le ministère de la Culture. L’œuvre est financée par le Syndicat Mixte du Musée-forum de l’Aurignacien (Conseil départemental de la Haute-Garonne, Communauté de communes Cœur et Coteaux du Comminges), par le ministère de la Culture et par l’Europe (programme GAL-Leader Comminges-Pyrénées). Cette création originale est également l’occasion de mettre en lumière le patrimoine majeur méconnu de la culture aurignacienne, considérée comme l’une des plus riches de la préhistoire (-39 000 à -28 000 ans).

Pyrénéesinfo Toulouse, Communiqué.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*