Pour la 2e année, le Département de la Haute-Garonne s'est installé au Salon International de l'Agriculture à Paris (Photo CD31).

Pour la 2e année, le Département de la Haute-Garonne s’est installé au Salon International de l’Agriculture à Paris (Photo CD31).

Jour de Salon pour les élus du Département de la Haute-Garonne. Ce mercredi 28 février 2018, Georges Méric s’est rendu Porte de Versailles à Paris pour inaugurer le stand de la Haute-Garonne au Salon International de l’Agriculture.

Pour la seconde année consécutive, le Département présente les produits qui font la richesse et la spécificité de son territoire. La Haute-Garonne compte de nombreuses filières labellisées AOP, comme l’Ail Violet de Cadours, les Vins de Fronton et le Porc Noir de Bigorre. Le label rouge Boeuf Gascon est également présenté au salon, ainsi que l’Agneau des Pyrénées, en cours d’obtention d’IGP.

En Haute-Garonne, l’agriculture représente 6 000 exploitations pour 331 000 hectares de terres cultivées. 7 000 emplois (équivalents temps plein) forment l’économie de ce secteur où la Haute-Garonne est première dans la culture du blé, 2e pour le chanvre-fibre et 3e en production de tournesol et de soja.

Le président du Conseil départemental est allé à la rencontre des agriculteurs haut-garonnais mis à l’honneur sur le stand Haute-Garonne, dont nombreux ont été primés au cours du salon. Georges Méric a notamment remis le trophée Francis Estadieu, Fondateur du Groupe gascon, à Raymond Solé, éleveur de bœuf gascon.

Chaque année, le Conseil départemental alloue près de deux millions d’euros d’aides à l’agriculture. Vingt-six conseillers agro-environnement et experts de terrain du Conseil départemental accompagnent au quotidien les agriculteurs haut-garonnais pour développer des pratiques permettant d’assurer la compétitivité économique de leurs exploitations, tout en prenant en compte l’enjeu environnemental, la protection de la ressource en eau, et en favorisant l’agro-écologie.
Par ailleurs, dans une démarche de valorisation des circuits courts, le Département a mis en place en janvier 2016 la plateforme virtuelle Agrilocal 31, qui permet de mettre en relation gatuitement acheteurs de la restauration collective et fournisseurs locaux.

Pyrénéesinfo Toulouse.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*