Les fouilles vont se poursuivre sur le site archéologique de Saint-Bertrand de Comminges (Illustration).

Les fouilles vont se poursuivre sur le site archéologique de Saint-Bertrand de Comminges (Illustration).

La deuxième phase du chantier archéologique Mourir à Lugdunum, entamé en 2016 sur le site de Saint-Bertrand-de-Comminges (Haute-Garonne), se déroulera du 12 juin au 15 juillet 2017. Soutenu par le Conseil départemental de la Haute-Garonne, ce projet mené par le professeur William Van Andringa de l’Université de Lille 3 a pour objectif de découvrir les pratiques funéraires des habitants de Lugdunum Convenarum (Saint-Bertrand-de-Comminges) de l’époque augustéenne à la fin de l’antiquité. Les fouilles menées en 2016 ont abouti à des découvertes importantes, dont un grand mausolée tourné vers la ville.

Outre l’aspect archéologique, cette campagne aura une vocation éducative et culturelle, en permettant à des étudiants de réaliser des stages de formation et en accueillant quotidiennement des classes d’écoles primaires ainsi que des habitants intéressés par les recherches.

Pendant les fouilles, une conférence publique sera d’ailleurs organisée afin de présenter les avancées des travaux et les premiers résultats. Puis une visite du chantier sera ouverte à tous à la fin du chantier. Le travail réalisé sur le site sera accompagné par le Musée archéologique départemental de Saint-Bertrand-de-Comminges, qui mettra à disposition de l’équipe de chercheurs des moyens humains et logistiques.

Toulouseinfo, Communiqué.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Истёк срок регистрации доменаwwtunnel.com