Une nuit autour du travail des chercheurs, au Quai des Savoirs à Toulouse (Photo C. Carrié).

Une nuit autour du travail des chercheurs, au Quai des Savoirs à Toulouse (Photo C. Carrié).

Les chercheurs se dévoilent au public. Le vendredi 29 septembre 2017, de 18 heures à minuit, vous allez pouvoir passer la nuit avec eux, à l’Université fédérale Toulouse Midi-Pyrénées. Dans le Quartier des Sciences (allées Jules-Guesde) à Toulouse, 200 chercheurs, hommes et femmes, seront présents pour répondre à toutes vos questions.

Pour cette soirée exceptionnelle, c’est tout le quartier des sciences qui se mobilise ! Le long des Allées Jules Guesde, le Quai des Savoirs, le Muséum d’histoire naturelle de Toulouse et le Théâtre Sorano ouvrent leurs portes et donnent aux visiteurs l’opportunité de déambuler au gré de leur curiosité, dans des espaces scénographiés, de s’immerger dans l’univers des chercheurs de toutes disciplines et de découvrir leur métier de manière ludique et décalée autour de la thématique 2017 «imPOSSIBLE ?» Cet événement nocturne est aussi l’occasion pour les chercheurs d’aller à la rencontre d’un public plus familial. Les petits sont d’ailleurs les bienvenus à la Cité des mini-chercheurs au Quai des Savoirs, un espace d’expérimentations spécialement aménagé pour eux.

Pour comprendre l’actualité de la recherche scientifique et le monde des chercheurs, le public est invité à découvrir des expériences en direct (Le Coin des Chercheurs), l’incontournable Speed-searching (courts tête-à-tête avec les chercheurs), les défis Top chrono pour ma thèse et Le Bouche à oreille mais aussi Le Bright-Club, comedy club scientifique de Toulouse.

C’est par la voie originale de la thématique « imPOSSIBLE ? » que les chercheurs évoqueront les enjeux du progrès scientifique : comment les impossibles d’hier ont-il été finalement surmontés? Impossible pour quelles raisons ? Impossible jusqu’à quand ? La Nuit Européenne des Chercheurs invite le public à réfléchir sur ces questions en présentant un grand nombre de disciplines.

Pyrénéesinfo Toulouse.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*