Rama Yade était aux côtés des étudiants de la Toulouse Business School, avant de se rendre auprès des entrepreneurs de Toulouse (DR, @JeunesAvecRama).

Rama Yade était aux côtés des étudiants de la Toulouse Business School, avant de se rendre auprès des entrepreneurs de Toulouse (DR, @JeunesAvecRama).

Médiatiquement très discrète, l’ancienne ministre Rama Yade poursuit sa campagne en vue de l’élection Présidentielle du printemps 2017. La candidate part régulièrement à la rencontre des électeurs pour présenter son programme et ses ambitions.

Durant deux jours, Rama Yade est à Toulouse (Haute-Garonne) pour rencontrer notamment les jeunes toulousains. La première étape de son séjour en Haute-Garonne a débuté ce mercredi 18 janvier 2017 à la Toulouse Business School (TBS), pour présenter son projet présidentiel pour la jeunesse.

Considérant que cette génération à laquelle elle a déjà consacré deux ouvrages ces dernières années est une génération maltraitée à qui la société n’a cessé de mentir, elle dialoguera avec les étudiants et présentera ses propositions : le passeport indépendance, la suppression des cautions logement, le tiers payant étudiant, la rémunération obligatoire des stages et la mise en place d’un Ministère de l’Instruction Publique.

Le séjour toulousain se poursuivra demain jeudi 19 janvier 2017 avec la visite de l’école de production de l’ICAM, un établissement innovant qui forme des jeunes gens aux métiers de l’industrie et des services (ex.  : tourneur fraiseur, serrurier métallier et électricien monteur-câbleur).  Elle s’entretiendra avec les équipes pédagogiques et les jeunes qui étaient en situation de décrochage scolaire. Elle en profitera pour marquer son attachement à valoriser toutes les formes d’excellence.

L’économie ne sera pas oubliée puisque Rama Yade terminera son déplacement avec la Start’Up française Naïo Technologies qui développe un robot agricole pour aider les exploitants à désherber. L’utilisation de pesticides pour éliminer les mauvaises herbes a un impact néfaste sur l’environnement : les nouvelles technologies peuvent permettre de changer de cap. Les robots agricoles et outils de pointe comme l’assistant maraîcher facilitent le travail humain en assurant une productivité qui respecte l’environnement.

Toulouseinfo.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*