D’après les prévisions de Météo France, la ville de Toulouse connaîtra des températures anormalement élevées durant plusieurs jours consécutifs à partir du mardi 4 août. Ce phénomène plus intense qu’un pic de chaleur habituel ne présage de rien de bon et peut bouleverser les habitudes quotidiennes. Toutefois, en observant les mesures préconisées par le Samu, vous pouvez faire face à cet évènement. Focus sur ces conseils.

Savoir reconnaître les signes d’un coup de chaleur

Avec la montée de la température sur l’ensemble de l’Occitanie et à Toulouse, il est impératif de prêter attention à quelques symptômes particuliers. Ces signes caractéristiques d’un épuisement provoqué par la chaleur sont de différents ordres. Il peut s’agir des crampes musculaires, de la fatigue ou de la faiblesse et des maux de tête qui deviennent répétitifs. Les étourdissements, les sensations de froid et les frissons font également partie de ces signes. Le patron du Samu Vincent Bounes invite tout le monde surtout les personnes âgées et fragiles à la vigilance. Lorsqu’ils ressentent ces signes, ils ne doivent pas paniquer, mais plutôt marquer un arrêt et se refroidir.

Se préserver grâce à certains gestes simples

Au cours de la période estivale, le Samu est beaucoup sollicité. Pour éviter des sollicitations anarchiques, Vincent Bounes indique quelques gestes salvateurs à suivre. Dans un premier temps, il précise qu’il faut limiter les sorties ou éviter de faire certaines activités sportives. Et, ce conseil est valable aussi bien pour les enfants que pour les jeunes et adultes. Par ailleurs, si vous désirez vaille que vaille faire un jogging par exemple, alors faites-le tôt le matin ou tard le soir. Ensuite, il faut s’hydrater suffisamment. Ce n’est pas pour autant qu’il faut en abuser, car l’abus est aussi néfaste pour la santé.

Se rafraîchir et garder son intérieur au frais

Lorsque les températures sont hausses, vous devez rafraîchir votre intérieur. Pour ce faire, vous devez ouvrir vos volets tôt le matin et les maintenir fermés pendant la journée. Le patron du Samu 31 assure qu’il existe également de petits climatiseurs mobiles qui jouent ce rôle avec plus de célérité. Ces derniers sont en plus accessibles à toutes les bourses. Pour ceux qui disposent d’un ventilateur et qui ne voudraient pas investir dans un climatiseur, ils peuvent se servir du ventilateur et d’une serviette mouillée. Il suffit de disposer la serviette de manière à ce que le ventilateur souffle sur elle.

Pour se rafraîchir, les douches et les baignades sont utiles. Toutefois, Vincent Bounes invite à la prudence pour limiter les risques de noyade. Pour finir, il déconseille vivement d’utiliser un masque mouillé pour se protéger.