Georges Méric salue la victoire d'Emmanuel Macron, mais appelle au maintien des Départements (DR).

Georges Méric salue la victoire d’Emmanuel Macron, mais appelle au maintien des Départements (DR).

Avec 72,39% des voix en Haute-Garonne, Emmanuel Macron a surperformé par rapport à son résultat national. Une mobilisation des électeurs pour le candidat d’En Marche, face à Marine Le Pen, malgré 12% de votes blancs et nuls.

Georges Méric, le président du Conseil Départemental de la Haute-Garonne, salue la victoire d’Emmanuel Macron face au Front national. Mais le président du Département rappelle l’importance de la collectivité locale qu’il préside, et appelle les élus et militants PS à se mobiliser pour les élections législatives à venir.

Je salue la victoire d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle face à Marine Le Pen. En tant que républicain, il était essentiel, par raison ou par conviction, de faire barrage aux thèses et au programme de ce parti populiste et xénophobe qui, par son score, continue d’être dangereux pour notre pays, ses institutions et sa cohésion sociale. Vigilants et déterminés, nous devons impérativement poursuivre le combat contre les populismes et pour la société juste et solidaire qu’attendent nos concitoyens.

Je n’oublie pas cependant que le premier tour de l’élection présidentielle a montré que les forces de gauche continuent d’être présentes dans le cœur de millions de Françaises et de Français. Ceux-ci doivent être entendus et, pour cela, être représentés à l’Assemblée nationale. Dans les débats à venir, la présence des député-e-s socialistes doit être la plus forte possible. Elle me paraît, ce soir plus que jamais, déterminante pour défendre les lois sociales et répondre aux exigences écologiques face aux défis d’une économie mondialisée et de l’urgence climatique. Il en va aussi du maintien de l’institution départementale, acteur de proximité majeur y compris sur le territoire des métropoles. Sa disparition battrait en brèche la pérennité des politiques que nous menons en Haute-Garonne pour réduire la fracture sociale et territoriale entre les zones urbaines, péri-urbaines et rurales, et pour défendre les valeurs républicaines.

Il appartient donc au Parti Socialiste, à ses élu-e-s, à ses militant-e-s et à ses sympathisant-e-s, de se rassembler lors des législatives de juin prochain pour porter nos valeurs de progrès, nos propositions de justice sociale et de solidarité. Notre engagement doit être total. J’en appelle à la mobilisation de toutes et de tous.

Toulouseinfo, Communiqué.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*