TGV Toulouse-Paris

Le nouveau train Toulouse-Paris est prévu entrer en service à partir de 2024. En attendant, une partie de ce chef-d’œuvre a été dévoilée. Pour le moment, seul le nez de ce nouveau train futuriste a été exposé au public le mercredi 26 mai à Belfort. À quoi ressemble ce nouveau TGV qui sera mis en service pour les Jeux olympiques ? En quoi ce train est-il si particulier ? Voici tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

À quoi ressemble le nouveau TGV Toulouse-Paris ?

Sa mise en marche est prévue à l’occasion des Jeux olympiques de 2024, mais il est désormais possible de mettre une image sur ce nouveau train. En effet, c’est le mercredi 26 mai que le constructeur Alstom a exposé le nez de la motrice de cet engin dans ses locaux de Belfort. D’une couleur blanche, cet engin ressemble un peu à un reptile quand il est observé de face. Cependant, d’autres trouvent que la forme de l’avant a de nombreuses similitudes avec la face d’une abeille. Cette remarque a été faite en regardant les vitres et les phares de l’engin. Cette construction est une collaboration entre la compagnie Alstom et la SNCF Voyageurs.

Par ailleurs, Jean-Baptiste Eyméoud, président d’Alstom, affirme que la société a travaillé sur l’aérodynamique tout en donnant à la motrice un design plus fuselé. Il explique aussi qu’un travail énorme a été accompli du côté du carénage de l’ensemble des équipements. Contrairement aux versions précédentes, la partie de la motorisation de ce nouveau TGV sera un peu plus simplifiée, a-t-il déclaré. Il est à noter que cet engin n’est pas seulement impressionnant sur la forme. En plus de sa forme particulière, ce TGV futuriste présente de nombreux points qui pourraient ravir autant les passagers que la population riveraine.

Un train économique

L’un des atouts du TGV M est son côté économique. Les fabricants de cet engin ont compris que pour le train du futur, il faut réduire les charges liées à l’entretien et à la carburation. C’est pourquoi ce dernier se veut aérodynamique avec une très bonne motorisation. Avec cette technique, les constructeurs assurent une consommation de moins de 20 % par rapport aux versions précédentes. Ils expliquent aussi que les frais de la maintenance de l’appareil seront en baisse de 30 % en comparaison aux autres trains.

Parlant de la maintenance, ce qui fait augmenter les frais ce sont les pannes non détectées. En effet, si un train est en panne, il faudra des heures pour l’équipe technique de localiser les imperfections et de faire des réparations. Avec le TGV M, ce problème est réglé. Grâce à un système d’autodiagnostic de tous les composants, l’appareil sera capable de signaler les moindres soucis. Il sera très rare, voire impossible, que l’appareil tombe en panne pour une raison ou une autre.

Un train écologique

L’un des défis que doit relever le TGV M est celui de l’écologie. En effet, la compagnie Alstom et la SNCF Voyageurs sont toutes deux conscientes de l’enjeu que représente le côté environnemental de cet appareil. C’est pourquoi ils promettent une baisse de 32 % d’émission de CO2 par voyageur. Toujours dans l’optique de rendre le train plus écologique, les constructeurs ont prévu une réduction du poids de l’engin. Les trains actuels pèsent environ 400 tonnes en raison du type de traction utilisée et des matériaux entrant dans la fabrication. C’est pour cette raison que le nouvel appareil se veut plus aérodynamique et sera construit avec des matériaux plus légers.

En plus de son poids réduit, la construction des rames de ce dernier sera faite avec des matériaux recyclables.

Un train plus confortable

Si vous vous posez des questions sur le confort du TGV M, voici ce que vous devez savoir. Ce train est modulable ce qui lui permet d’avoir un peu plus d’espace que les autres versions. Il pourra donc embarquer 740 passagers au lieu de 600 passagers pour les anciennes versions.

Aussi, vous devez savoir que ce train vous donne la possibilité d’accéder aux services internet. Il s’agira du premier TGV 100 % connecté grâce à un réseau internet bien fonctionnel à bord de l’engin. Comme les constructeurs ont pensé à tout le monde, l’accès au train pour les handicapés en fauteuil roulant sera facile. La suppression des portes coulissantes favorisera cela.

Pour plus de confort, vous pourrez désormais avoir au même étage une partie classique du train et une autre partie pouvant servir de salle de jeu. Il y aura également des bars en duplex. Ce train aura aussi la capacité de contenir des bars avec deux étages comportant des sièges, des banquettes et des zones de service. Pour les voyageurs amoureux de la nature, il aura 10 % de vitre en plus. Cela leur permettra d’admirer le paysage lors des voyages et même de prendre des photos. Rappelons que l’appareil gardera toujours sa vitesse de pointe grâce aux matériaux légers et une bonne motorisation.

En conclusion, le nouvel appareil pouvant relier Toulouse et Paris sera très écologique. Il pourra aussi assurer le confort et la sécurité de ses passagers. Il se démarque également par son faible coût d’entretien.